Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Le piano pour débutant en assistant à des cours, avec internet ou des livres

L’histoire du piano, dates de création et les plus grands créateurs. Ce texte expliquera les créations de Bartolomeo Cristofori, ainsi que les grandes entreprises qui vendent cet instrument de musique en Europe et autres continents. On passera en revue les plus grands artistes du piano dans différents styles, les évolutions apportées au piano tout au long des années. Les différents types de pianos, les styles de musiques, les conditions pour apprendre de cet instrument et les différences entre prendre des cours au conservatoire ou alors apprendre par soi-même avec diverses techniques apprises sur Youtube ou internet.

L’histoire du piano

débuter-pianoC’est au 18ème siècle que Bartolomeo Cristofori inventa le premier clavier qu’il appellera «clavicorde » ou « gravicembalo col e forte » en Italien. Bartolomeo Cristofori est né le 4 mai 1655 à Padoue et est décédé le 27 janvier 1731 à Florence. Il est fabricant d’instruments de musique, inventeur, musicien… Tout comme les grands peintres, Bartolomeo fut sollicité par la famille de Médicis afin d’être au service du Prince Ferdinand de Médicis pour qui il fabriquera un clavecin à trois claviers. C’est en 1726 que l’inventeur mettra au point le mécanisme du piano moderne et il aura même un apprenti (Giovanni Ferrini) qui fabriquera lui aussi plusieurs instruments. Seulement trois pianos créés par l’inventeur existent encore à ce jour et ils sont tous exposés dans différents musées (New-York, Rome, Leipzig). Néanmoins, on ne peut jouer de cet instrument à l’heure actuelle car ils ont étés endommagés et le son ne ressort plus comme à l’origine.

C’est en 1853 que la marque Blüthner a créé un piano qui respecte trois conditions (esthétique, technique, puissance). Cette marque a un objectif commercial qui est de faire acheter leur piano par les plus grands pianistes mais aussi d’appeler les débutants à essayer cet instrument. Blüthner améliorera donc ses modèles jusqu’à avoirs le piano standard pesant 300 kg, faisant 2m15 de long et pouvant atteindre 5 octaves. C’est en 1885 que le piano moderne est réellement né grâce à Beethoven, Chopin ou encore Schubert (grands compositeurs) qui auront prêté leur nom aux grandes entreprises qui, à cette époque, seront au nombre de 20. Les principales grandes entreprises au 19èmesiècle  sont Blüthner, Broadwood, Pleyel, Erard…

C’est  au début du 20ème siècle que les pianos commenceront à avoir la forme que nous leur connaissons aujourd’hui (son, puissance, beauté). Au fil du temps, le piano a connu de nombreuses transformations par différentes personnes comme le Pape Henri qui a remplacé les couvertures de cuir des marteaux par du feutre de laine de mouton permettant une harmonisation plus fine du timbre de l’instrument  au moment de la frappe. Aujourd’hui encore, des entreprises essaient d’améliorer ce concept. C’est grâce à la création des entreprises Steinway et Grodrian que le piano est arrivé au Etats-Unis et c’est d’ailleurs ce pays qui par la suite aura le plus d’entreprises de piano (plus de 200 entreprises à nos jours). Au Japon, ce n’est qu’en 1887 que sera créée la célèbre marque Yamaha par la famille Meiji, mais il ne commencerons pas à fabriquer de modèles avant 1900. C’est la recherche de l’excellence,  au niveau acoustique, qui porte les instruments Yamaha à un niveau supérieur et très appréciés des utilisateurs. Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles de pianos : droit, à queue, électronique. De nos jours, la classe moyenne a accès à de nombreux types de pianos, alors qu’à l’époque, c’était du matériel destiné à la classe aisée de par le prix, la taille…

Un peu de technique

Au niveau technique, le piano est un instrument de musique polyphonique à clavier de la famille des cordes frappées. Jouer d’une nuance forte à une nuance douce n’est pas possible avec des instruments tels que l’orgue ou le clavecin. Le piano standard se compose de 36 touches noires et 52 touches blanches. Il est composé de trois pédales : celle de gauche diminue le son, celle du milieu l’étouffe et celle de droite prolonge l’ensemble des notes jouées. Les cordes sont frappées par des marteaux couverts de feutre qui s’actionnent lorsqu’on enfonce les touches. Il ne faut pas confondre le piano et le clavecin. Le clavecin fait partie de la famille des instruments à cordes pincées par un dispositif nommé sautereau.

Les modèles de piano

  • Le piano à queue est un piano à cordes horizontales. C’est un dérivé du tympanon ou du cymbalum qui a été créé au début du 18ème siècle en Italie. Il est composé de 88 touches, peut atteindre 7 octaves et possède environ 200 cordes. Il existe différents modèles de pianos à queue : piano à queue (plus de 3 mètres), le piano ¾ de queue (2m35), le piano ½ queue (2m11), le piano ¼ de queue (1m90) et le piano crapaud (il est plus large que long). Le piano à queue est différent du piano droit dont les cordes sont disposées verticalement.
  • Le piano droit possède les mêmes caractéristiques qu’un piano à queue sauf que les cordes sont croisées. Sa largeur peut aller jusqu’à 1m55 et il peut faire jusqu’à 1m80 de haut. Il existe différents modèles de pianos droits : le piano d’étude, le piano d’expression ou le piano de prestige.

Les diverses façons d’apprendre le piano

Nous avons diverses manières pour commencer le piano : des cours de piano à l’académie, tuto sur youtube ou aide sur google. Pour apprendre à jouer du piano à l’académie, il va d’abord falloir suivre des cours de solfège, apprendre à lire une partition, les notes de musiques et apprendre à avoir du rythme. Après un ou deux ans selon l’académie, on peut choisir l’instrument qui nous fait envie et suivre des cours. Il faudra un total de 6 années de solfège et de piano afin d’obtenir un diplôme. Durant les années passées au conservatoire, des petits concerts seront organisés afin de montrer aux familles la progression de notre entraînement.

Si vous ne voulez pas suivre des cours individuels, vous pouvez prendre des cours à domicile et des leçons de piano sous forme de tutos sont disponibles sur Youtube. Il permettent d’apprendre gratuitement et à son propre rythme, ce qui n’est pas le cas de l’académie. Aussi, cela permet d’apprendre les morceaux que l’on choisit car au conservatoire, il faudra acheter des livres de piano et jouer les morceaux que le professeur nous demandera d’apprendre. Jouer seul du piano est donc plus libre. Il faut juste s’assurer de connaître les bases du solfège et du piano. Il serait préférable par exemple de suivre un an de solfège et de piano avant de vouloir acquérir des compétences seul. Il existe de nombreuses chaines Youtube telles que : MrGalagomusic, Soto Caro, Trigerpro, Nashkga, Piano Deuss… Ces chaînes proposent des cours de piano mais il existe aussi des chaînes de musiciens qui veulent juste exposer leur talent comme, Joe Jenkins, Peter Buka, Thomas Krüger ou encore LakewackoMom.  Il faudra aussi déterminer quel style de musique vous voulez approfondir :

  • Le piano classique avec Bach, Beethoven, Mozart,
  • le jazz qui a débuté en 1918 avec Scott Jolpin, Jelly Roll Morton, Fatswaller,
  • les comédies musicales qui présentent des capacités d’adaptation, car chaque jour la pièce est un peu différente et les plus grands artistes sont Rodgers et Hammerstein, Rodgers et Hart, Gerhwin,
  • le blues ou le soul.

Il y a même des applications sur le téléphone ou tablette « simply piano » pour apprendre. L’apprentissage de cet instrument peut commencer dès l’âge de 3 ans jusqu’à 85 ans.

Les méthodes pour apprendre

Pour commencer à jouer de cet instrument, il faudra travailler la posture. Le dos doit être droit et les mains ne doivent pas être crispées. Jouer d’abord quelques notes de la main droite puis de la main gauche afin de bien séparer chaque mouvement et d’améliorer le doigté. Ensuite, il faudra coordonner les deux mains en les faisant jouer ensemble pour finalement atteindre l’indépendance de celles-ci et jouer des mélodies. Pour apprendre la musique, il faudra aussi connaître les notes et savoir où elles se situent sur le clavier. Lors de l’apprentissage d’un morceau, si un passage est plus compliqué, il est recommandé de faire jouer la main droite puis la main gauche jusqu’à connaître parfaitement la mélodie et ensuite mettre ses deux mains ensemble. Par la suite, il faudra apprendre à jouer en rythme, soit en connaissant la musique, soit en lisant la partition car chaque note peut être notée de façon différente. Il faudra donc apprendre le langage des notes et utiliser au début un métronome. Il y a deux façons de jouer du piano : d’une part, la voie classique qui comprend tout ce qui touche à la partition, la lecture de notes et le rythme… D’autre part, les accords qui comprennent tout ce qui touche à l’accompagnement des chansons. L’idéal est de réussir à maîtriser le classique et les accords. Pour apprendre le piano, il faut être motivé car il va falloir plusieurs jours/semaines pour apprendre un morceau (selon la difficulté). Si vous avez un niveau débutant, il faudra prévoir du temps pour jouer régulièrement (entre 3 à 4 fois par semaine) afin d’observer une réelle amélioration et acheter au minimum un livre de débutant pour comprendre comment placer ses doigts. L’improvisation est aussi un bon exercice pour s’entraîner. Avec le temps, vous pourrez improviser des petits morceaux. Si vous achetez un piano qui n’est pas numérique, vous pouvez l’ouvrir par le dessus afin d’observer le mécanisme de celui-ci. Si le piano est pour vous une passion, vous pouvez aussi  rechercher des écoles de musique afin de perfectionner votre apprentissage du solfège et votre oreille musicale.

 

Maëlle Hankard.

2 Comments
  1. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  2. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.