Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Comment écrire une histoire qui fait vendre ?

A l’écrit, l’une des façons les plus avantageuses de vendre est d’utiliser un format narratif, qui est une façon fantaisiste de raconter une histoire. Les histoires sont envoûtantes et agréables, elles ne ressemblent donc pas à un argument de vente.

De plus, si elle est bien faite, une histoire poussera les gens à se convaincre de faire l’action que vous souhaitez. En effet, comparés aux tentatives de persuasion plus directes, les récits bien conçus permettent aux lecteurs de tirer eux-mêmes la conclusion que vous souhaitez, et les individus remettent rarement en question leurs propres décisions.

N’oubliez pas d’insérer des images gratuites et libres de droits qui embelliront la mise en page de votre histoire.

Règle principale : faire en sorte que le lecteur se sente impliqué

Comment-écrire-une-histoire-qui-fait-vendreÉcrivez en imaginant que ce n’est pas à un client que vous voulez soumettre votre texte mais à un ami. Votre production doit éveiller son intérêt et lui donner envie d’aller jusqu’au bout de l’histoire. Pour la rendre attrayante, vous pouvez par exemple :

  • Répéter un article d’actualité qui, par nature et implicitement, soutient votre position de vente.
  • Raconter l’histoire personnelle d’une victoire sur un obstacle auquel vos prospects sont confrontés.
  • Utiliser une anecdote historique pour faire une analogie avec les conditions actuelles du marché.
  • Partager une histoire de réussite d’un acheteur sous la forme d’une étude de cas.

Dans toutes ces histoires, le schéma narratif soutient qu’il y a une situation initiale, un problème, une solution et une situation finale. Seulement l’élément essentiel sur lequel vous devez insister est le héros. Ne pensez pas à Superman ou à Spiderman, le héros doit être plus réalise : ce sera vous. Il s’agira donc d’un récit captivant qui donnera envie de vendre dans lequel l’un de vos acheteurs ou clients est présenté comme ayant un problème qui sera réglé grâce à votre intervention et votre solution. Ces derniers éléments représentent la qualité essentielle de votre histoire.

Voici un guide par étapes pour rédiger une histoire qui fait vendre.

1. Listez les informations

La première étape consiste à accumuler les facteurs de l’histoire que vous souhaitez raconter. Qui est le personnage principal (votre lecteur, votre client, votre prospect,…), quel est son problème et comment intervenez-vous pour lui fournir la meilleure solution ?  Rassemblez donc tous ces éléments avant de commencer à composer votre histoire pour avoir un fil conducteur qui vous permettra de rester sur la bonne voie.

Par exemple, nous allons raconter l’histoire d’un chef cuisinier qui a décidé de lancer son restaurant avec un business modèle solide mais qui ne rencontre pas le succès escompté. Étant très investi et, par conséquent, déborder par son activité principale, il n’a pas le temps de se faire de la publicité, de créer des stratégies marketing ou de gérer ses réseaux sociaux… Quelqu’un doit donc y remédier et ce héros, ce sera vous.

2. Utilisez un titre percutant

Comme pour tout autre écrit que l’on veut que les gens lisent vraiment, le titre est essentiel. Vous pouvez généralement vous concentrer sur le fait de révéler comment des résultats particuliers ont été trouvés comme étant la promesse bénéfique pour l’acheteur potentiel.

3. Définir la présentation

Vous savez combien il est crucial d’ouvrir fermement et de retenir l’attention du lecteur jusqu’au bout. Votre premier paragraphe fixe également la présentation du reste de l’histoire, alors essayez de commencer au milieu de l’action pour atteindre ces deux objectifs à la fois.

4. Proposez la bonne solution

Une résolution probable apparaît, mais est-elle la bonne ? Résoudra-t-elle le problème ? Si votre héros a tenté d’autres solutions avant la vôtre, n’hésitez pas à lui donner un faux-fuyant afin d’intensifier l’impact dramatique et de mettre en valeur la solution que vous proposez. Pensez à tous les cas de problèmes qui peuvent être réglés par votre offre afin de permettre à un maximum de personnes de s’identifier.

5. Faites s’accumuler la tension

Assurez-vous de faire monter la tension, même après que l’intéressé ait adopté votre résolution. Tout le monde est inquiet avant que quelque chose ne fonctionne vraiment et ne résolve le problème, et le reconnaître dans votre histoire ajoute de la crédibilité et améliore la récompense émotionnelle.

6. Apaisez le climat

Cela a fonctionné ! Le problème est résolu grâce à l’avantage majeur fourni par votre résolution. Il est important de détailler cette partie et de présenter à ce moment l’expertise dont vous savez faire preuve.

7. Heureuse conclusion

N’oubliez pas d’évoquer les avantages et les changements favorables dont l’intéressé a bénéficié en continuant à avancer avec vous. Vous pouvez laisser la plupart de ces éléments à l’ingéniosité du lecteur, à condition de conclure l’histoire en orientant l’acheteur dans la bonne direction. Vous pouvez aussi rajouter des solutions à des problèmes que le héros ne rencontrait pas mais qui s’avèrent utiles dans la suite de son parcours. Cela vous permet de glisser implicitement d’autres services ou produits que vous souhaitez suggérer.

8. Appel à l’action

Si l’acheteur se réfère à votre histoire, il se peut qu’il s’imagine être le personnage qui résout son propre problème avec votre solution également. La connotation de l’histoire a fait la vente, mais vous devez expressément demander les actions suivantes : appel téléphonique, courrier électronique, option de participation pour plus d’informations, etc.

 

Écrivez toute l’histoire à la troisième personne. Cela vous aidera à centrer l’histoire sur le héros et les effets, et à résister à la tentation de vous vanter. Choisissez un héros que vous décrirez de manière familière et racontez une histoire captivante, ainsi vous pourrez laisser la connotation faire vendre à votre place.

 

Auteur : Hanichi Sirine

Comments are closed.