Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Top des 10 sports les moins connus du grand public

Combien sommes-nous à passer 90 minutes de notre temps à regarder un match de football en famille ou encore regarder jouer les NBA en demi-finale, du hockey, du tennis ou du volley ? Tous ces sports sont connus du grand public et chaque année de grands prix sont attribués à certains joueurs d’équipe. Oubliez tous les sports les plus populaires que vous connaissez, de la boxe en passant par le golf et du rugby en passant par la natation. Les sports que je vais vous présenter sont les moins connus du grand public de par leur étrangeté. Découvrez maintenant le top 10 des sports les moins connus du grand public… et un peu étrange quand même.

1- Porter de femme – Finlande

Le 6 juillet 2019 se tenait la 24e édition des « championnats du monde de porter de femme » à Sonkajarvi en Finlande. C’est une activité physique de course d’obstacles en apparence classique avec le poids de l’amour en plus ! Cette discipline sportive consiste à parcourir une course d’obstacles longue de 250 mètres avec sa compagne sur le dos. Celle-ci doit peser au minimum 49 kilos ou être lestée en conséquence pour s’ajuster. Pour gagner, l’homme doit porter sa femme sur le dos et terminer un parcours d’obstacles le plus rapidement possible sans laisser tomber sa compagne. C’est une belle allégorie de la vie commune pour certains et sans aucun intérêt pour d’autres. La discipline s’inspire d’un voleur du 19e siècle, qui pour entraîner ses acolytes leur faisait porter des sacs de grain ou des cochons sur un parcours similaire. La compétition accueille chaque année quelques milliers de spectateurs pour une douzaine de couples qui ont déjà triomphé des qualifications à travers le monde.

2- Le bouzkachi – Afghanistan

Brutale et extrême, le bouzkachi est un sport mythique en Afghanistan, vieux de 800 ans, son nom signifie littéralement « tire la chèvre », car les cavaliers se disputent une carcasse décapitée, traditionnellement celle d’une chèvre ou un veau est lancée sur le sol au milieu du cercle des cavaliers. Pour gagner, le cavalier doit traîner d’un bout du terrain à l’autre puis la ramener au point de départ. Le vainqueur remporte un lot ou de l’argent allant parfois jusqu’à plusieurs milliers de dollars pour les tournois les plus prestigieux. Le bouzkachi a connu une période sombre, il était interdit d’y jouer lorsque les talibans étaient au pouvoir. Ce sport a toujours été une affaire de « messieurs » et non de « dames » dues à sa brutalité même les chevaux sont exclusivement des mâles. Chaque année, le plus important tournoi à Mazar-e Charif à l’occasion du Nouvel An perse. C’est l’une des plus rares pratiques sportives dans un pays déchiré par plus 30 années de guerre.

3- L’ulama – Mexique

C’est une activité physique qui est à mi-chemin entre le volley-ball et le foot. Le principe est de frapper une balle en caoutchouc pesant 4 kilos, en utilisant leurs genoux, leurs hanches, leurs coudes ou encore leurs fesses pour enfin faire passer la balle dans un arceau en pierre qui est situé à 6 mètres de hauteur. Au temps des Aztèques et des Mayas, lors de cette joute sportive qui se déroulait traditionnellement à l’occasion de rituels liés à la fertilité ou de cérémonies guerrières, deux équipes d’un à sept joueurs s’affrontaient. Au temps des Aztèques et des Mayas, lors de cette joute sportive qui se déroulait traditionnellement à l’occasion de rituels liés à la fertilité ou de cérémonies guerrières, deux équipes d’un à sept joueurs s’affrontaient.

4- Slamball – États-Unis

Le slamball est un sport collectif qui allie le football américain, la gymnastique, basket et le handball où les joueurs utilisent des trampolines pour s’élever et lancer le ballon à travers le cerceau. Quatre trampolines entourent chaque filet. Les joueurs doivent lancer le ballon sur le filet de l’adversaire pour marquer un but. Un tir réussi rapportera 2 points, tandis qu’un dunk rapportera 3 points. Pendant le match, il y aura quatre joueurs par équipe (attaquant), deux arbitres, un entraîneur et des assistants/officiers, ainsi que des officiels de table. Chaque joueur a un rôle bien défini soit il marque le but, soit il tire ou alors il est stoppeur. Le marqueur est le premier à manier le ballon, le tireur est le premier à marquer et le stoppeur est le premier à défendre. Le jeu complet se déroulera en quatre quarts de 5 minutes. Lorsque chaque joueur aura commis trois fautes personnelles, il sera exclu du jeu ou sera retiré du jeu. Le nombre de remplacements est illimité.

5- Sepak Takraw – Thaïlande

Le Sepak Takraw est un jeu de volley-ball à pied où les joueurs touchent et manipulent le ballon en utilisant uniquement leurs pieds, leurs genoux, leur poitrine et leur tête. Les règles du jeu sont très similaires à celles du volley-ball. Très populaire dans toute l’Asie du Sud-Est, ce jeu se joue avec un ballon en rotin ou synthétique. Depuis 1990, le Sepak takraw est également inclus dans les jeux asiatiques. Comme au volley-ball, ici aussi deux équipes de joueurs essaient de contrôler le ballon en le touchant uniquement avec les pieds, la poitrine, le genou ou la tête et tentent de le faire passer au filet pour le faire passer du côté adverse. Si le ballon ne passe pas le filet, l’équipe adverse marque un point et la première équipe qui marque le maximum de points est déclarée gagnante.

6- Le Calcio Storico – Italie

Le Calcio Storico signifie « football historique » c’est un jeu imaginé par les Florentins du XVIe siècle. Le jeu se joue sur un terrain rectangulaire d’une longueur d’environ deux fois supérieure à la largeur, et recouverte de sable. Il est divisé au milieu en deux carrés assortis, avec des filets de but à chaque extrémité. Deux équipes de 27 joueurs participent aux matchs qui durent 50 minutes. Aucun remplacement n’est autorisé, même en cas de blessures, ce qui est souvent le cas. Le ballon est lancé au centre du terrain, et les équipes se jettent dessus pour tenter d’en prendre possession. Les joueurs peuvent utiliser les mains et les pieds et les tactiques telles que les trébuchements et les tacles, ce qui signifie que les choses deviennent assez violentes. C’est un jeu assez violent, bien qu’il n’y ait pas eu de décès pendant le jeu à l’époque moderne, il y a eu de nombreux cas de joueurs hospitalisés, parfois pendant des mois. En 2007, les autorités municipales ont interdit le match pendant un an après une bagarre qui a vu une cinquantaine de joueurs traduits en justice.

7- Kabaddi – Inde

Le kabaddi est considéré comme un sport olympique en Asie du Sud, qui a vu le jour dans l’Inde ancienne. Ce principe du jeu est simple, il est joué entre deux équipes sur les moitiés opposées d’un terrain ou d’une cour. Chaque joueur passe à tour de rôle du côté de l’autre équipe en répétant « kabaddi, kabaddi »; les points sont marqués en touchant le plus grand nombre possible d’adversaires sans être rattrapés. Originaire d’Asie du Sud, le kabaddi est également connu sous le nom de hu-tu-tu en Inde occidentale, ha-do-do en Inde. Il est pratiqué dans tout le pays et est le jeu officiel dans les États du Punjab, du Tamil Nadu, du Bihar, de Telangana et du Maharashtra. En dehors de l’Inde, c’est une activité populaire en Iran, le jeu national du Bangladesh et l’un des sports nationaux du Népal, où il est enseigné dans toutes les écoles publiques. Le kabaddi est également populaire dans d’autres parties du monde où il existe des communautés indiennes et pakistanaises, comme au Royaume-Uni.

8- Kin-ball – Canada

Kin-Ball est un jeu qui vient du Québec, Canada. Inventé par un professeur d’université canadien en 1986, c’est un jeu très particulier qui est joué par près de 4 millions de personnes dans le monde. Contrairement à presque tous les autres jeux de la planète, il n’est pas pratiqué dans le format traditionnel d’un contre un en équipe ou individuellement, mais il se joue à trois équipes, qui s’affrontent toutes pour gagner en même temps. Ce sport se joue à l’aide d’une très grosse balle de 1m22 de diamètre fait en caoutchouc. Sur le terrain, 3 équipes de 4 joueurs s’affrontent. La première qui est en possession de la balle choisit l’équipe qu’elle souhaite affronter en l’appelant par sa couleur. 3 joueurs maintiennent la balle afin que le 4e prenne de l’élan et la frappe très fort en l’envoyant le plus loin possible. Le but est de réaliser le service le plus handicapant possible pour l’équipe adverse. Pour terminer, ce jeu peut aussi se jouer en pleine nature, vous y prendrez plus de goût.

9 – L’ultimate tazer ball – États-Unis

Que direz-vous d’un sport où chaque joueur sur le terrain dispose d’un véritable tazer en état de marche ? C’est le tazer ball ultime. Le jeu est simple : il suffit de faire entrer une balle géante dans le filet de l’adversaire, mais le porteur de la balle peut être tazé jusqu’à ce qu’il perde la possession du ballon. Le tazer est assez puissant pour provoquer des spasmes musculaires, les fondateurs disent qu’il ne peut pas causer de dommages à long terme. Le sport est devenu viral en 2012, bien que ses fondateurs n’aient pas réussi à obtenir un contrat pour la télévision. Avec ce genre de jeu la place du sport reste à discuter.

10 – Chess Boxing – Allemagne

Le chess boxing est un mélange de boxe et de jeu d’échecs. C’est un sport qui requiert à la fois de l’intelligence et des muscles. Depuis 1992, ce sport s’est mondialisé et des pays tels que l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, la Russie et le Japon ont adopté ce nouveau sport. Les joueurs doivent être compétents à la fois en boxe et aux échecs. L’objectif de la boxe aux échecs est de battre son adversaire en alternant les parties d’échecs et de boxe. Les matchs peuvent être gagnés dans l’une ou l’autre des disciplines, les échecs se terminant par un échec et mat et la boxe par un arrêt ou un match nul.

La plupart de ces activités sportives sont très inconnus du grand public, certains sont brutaux, violentes et à ne surtout pas reproduire chez soi. Il ne faut pas être un sportifs de haut niveau pour pouvoir pratiquer du sport ou un footballeur pour jouer au foot. Quoi qu’il en soit, le sport, cette fois-ci connu du grand public comme le tennis de table, le cyclisme, le tir à l’arc ou encore la pétanque reste un bon moyen de se défouler et avoir une meilleure santé. N’oubliez pas de pratiquer une activités physiques et sportives au moins une fois par semaine.

 

Auteur : Naufl Benhachemi

20 Comments
  1. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  2. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  3. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  4. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  5. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  6. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  7. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  8. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  9. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  10. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  11. Anonyme says

    Visitor Rating: 1 Stars

  12. Anonyme says

    Visitor Rating: 1 Stars

  13. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  14. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  15. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  16. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  17. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  18. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  19. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

  20. Anonyme says

    Visitor Rating: 5 Stars

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.