Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Le Cameroun, L’Afrique en miniature

Peu de personnes savent la réelle raison pour laquelle ce pays d’Afrique centrale, le Cameroun est considéré comme l’Afrique en miniature. Je vais vous parler dans mes écrits de mon pays natal et ainsi vous faire découvrir les différents éléments qui lui valent son appellation d’Afrique en miniature. Je vous décrirais les différents peuples qui y vivent et je vous montrerais les différents lieux à visiter quand vous vous y rendrez.

Origine de l’Afrique en miniature

Avant la période dite coloniale, le Cameroun ne forme pas un peuple homogène et se distingue par ses différentes organisations sociales avec des ethnies nomades et des royaumes structurés hiérarchiquement. C’est après que ce pays soit placé sous tutelle française après la seconde guerre mondiale qu’on a pu parler du « peuple camerounais ». Malgré cela, le Cameroun reste surnommé l’Afrique en miniature en raison de sa diversité climatologique, minière, géographique, humaine, culturelle et linguistique.

Langues du Cameroun

Les langues nationales du Cameroun sont le français parlé par plus de 65% de la population locale et l’anglais par 35%. Une autre forme d’anglais est parlé par la quasi-totalité de la population: le pidjin ou encore le francanglais. C’est un mélange d’argot, d’anglais et français.

Mais ce qui fait la particularité de ce beau territoire linguistiquement parlant est qu’on y parle près de 200 dialectes grâce à l’immigration des peuples nomades issus de « la grande Afrique » avant les colonies. Je ne peux malheureusement pas vous citer l’entièreté de ces dialectes, mais ils sont répartis en sous catégories que je vais vous présenter.

Ethnies Camerounaises

Au Cameroun, on distingue environ 200 groupes ethniques camerounais qui forment 5 grandes régions culturelles.

Peuple Bamiléké du Cameroun
  • Les peuples des hauts plateaux de l’ouest et d’autres groupes du Nord-ouest. On y retrouve les bamilékés qui sont eux aussi divisés en sous groupes et les Bamouns. Ils couvrent une vaste région de savane et des hauts plateaux volcaniques du « pays bamiléké ». C’est la plus grande ethnie du Cameroun, elle est proche des Bamouns ou encore Bamuns de par leurs ancêtres communs, leurs structures et leurs dialectes assez ressemblants. Ce groupe est connu comme étant le plus dynamique sur le plan économique. En près de 100 ans, ils se sont transformés en paysans et commerçants sujets de royaumes autonomes confinés dans les hauts plateaux du pays. L’ensemble de leur organisation religieuse traditionnelle est composée de pratiques d’initiations et de rituels ancestraux.

 

Peuple bassa/Douala Cameroun
  • Les peuples des forêts tropicales côtières, incluant les douala et les bassa (qui signifie ravisseurs suite à une dispute de gibier entre deux fils d’un ancêtre bassa) et autres venant du sud-ouest. A cause de leur migration forcée du Nord-Ouest de l’Afrique vers le Sud-Ouest, les Bassa sont présents dans d’autres pays comme le Sénégal, le Mozambique, Sierra Léone, Gambie, Togo, Bénin, Nigéria en RDC et au Congo Brazzaville. Les traditions orales des bassa proviennent des peuples anciens d’Egypte qui ont dû, au fil du temps s’éloigner du Nil et se rapprocher le plus possible de l’Afrique centrale. Le peuple Bassa occupe la partie orientale du Cameroun qui est reconnue pour ses sols riches sillonnés par de nombreux cours d’eau. Contrairement aux Bamilékés, qui sont eux plus orientés économie, les Yambassa (Bassa) se concentrent sur la chasse, l’élevage et la cueillette. 

    Peuple Beti Cameroun
  • Les peuples des forêts tropicales du sud incluant les Beti (Bulu, Fang, Ewondo et Eton) et les Pygmées. Ceux-ci, s’établissent dans la région centre-sud du Pays et sont présents au Gabon, République centrafricaine et en Guinée équatoriale. Le nom Beti ou Nti signifie « noble, seigneur, dieu, créateur ». C’est le groupe Beti qui détient le pouvoir depuis 1982 grâce au deuxième président après l’indépendance (Paul Biya). Ils représentent les guerriers du pays et sont généralement forgerons. Il n’y avait pas de clan avant chez les Beti et donc, pas de hiérarchie, car ils priaient tous les mêmes ancêtres et croyaient aux mêmes reliques. L’art Beti est très convoité dans les musées du monde entier.

 

Peuple Peul Cameroun
  • Les peuples des régions semi-arides du nord et les terres centrales nommés Peuls. On les retrouve aussi dans d’autres pays d’Afrique tels que le Sénégal, le Gabon, Tchad, Gambie, Mauritanie, Guinée-Bissau, Sierra Léone, Côte d’Ivoire et Togo. Ils sont majoritairement musulmans. Il s’agit d’un peuple nomade ce qui a favorisé le métissage tant bien que culturel que traditionnel. Les Foulanis ou Peuls sont un mélange de peuples d’Afrique noire, de nord-africains et européens. Chez eux, la langue s’apprend par les femmes à travers les chants et les comptines. Ils ont un goût pour la littérature et donc les écrits, la poésie et les louanges. Ce sont les érudits du Cameroun. En général, les Foufoulbés ou Peuls ou Foulanis prônent la beauté, la discrétion et la sagesse; cela constitue des règles à respecter. Ce sont des tisserands, ils sont très doués en matière de tissage de coton. Ce peuple travaille le cuir, le bois et sont des orfèvres. Ce peuple du Cameroun est dit individualiste et libre. Chez moi, lorsqu’on te traite de « peul », on te caractérise comme quelqu’un de libre. C’est l’ethnie du Cameroun et même de l’Afrique la plus hiérarchisée grâce à son système de castes.

 

Peuple Kirdi du Cameroun
  • Les Kirdi qu’on retrouve au Nord, précisément au désert. L’appellation Kirdi ou Kurdes veut dire païens. Ce peuple pratique le monothéisme et l’animisme. Pour eux, leur dieu cohabitent avec les esprits. Ils représentent la minorité du pays et sont éleveurs et cultivent en général du mil. Leurs dialectes ont des origines afro-asiatiques. On y compte à peine 10.000 habitants.

 

Lieux à visiter au Cameroun

Le Cameroun a deux capitales, la capitale politique qui est Yaoundé et la capitale économique Douala.

  • Les chutes d’Ekom

Vous admirerez ce bel endroit du département du littoral. Elles sont hautes de 80 mètres. Pour vous y rendre en quittant la route, il est préférable d’y aller à pied plutôt qu’en voiture, c’est beaucoup plus sympa et vous rencontrerez les populations locales et pourrez les admirer cultiver, cueillir et bien d’autre. Le site a accueilli le tournage de Greystoke avec Christophe Lambert.

  • Kribi

Kribi est une ville balnéaire et un port de la Région du Sud Cameroun. On y retrouve des plages de sable. Le phare de Kribi a été par les colons allemands dans les environs des années 1900. La plage Tara reçoit de puissantes vagues de l’Océan Atlantique et les chutes de la Lobé situées non loin, se versent directement dans l’Océan.

 

 

  • Hauts Plateaux

On y retrouve en général le peuple Bamiléké. Vous vous y plairez entre découverte des différentes traditions qui continuent à être perpétrées par les populations autochtones. L’air frais de la région de l’ouest Cameroun vous fera un bien fou. Recouvert majoritairement de verdures, de nombreuses familles utilisent ce que leur donnent ces terres pour se nourrir et même se soigner. Vous découvrirez de part et d’autres le plaisir d’antan de dormir dans des huttes et apprendrez l’histoire des royaumes bamilékés. Etant moi-même originaire des hauts plateaux (Bapa/Village Bamiléké), je peux vous assurer que cela en vaut le détour. La nourriture est bio, le peuple est accueillant, au coucher du soleil, les bruits des grillons, des hiboux et même des coqs engendre une mélodie des plus satisfaisante pour nos oreilles. Très éloignés de la pollution des villes, l’air y est très pure.

  • Zoo de Limbé

Bien que Limbé, région du littoral ait plusieurs lieux touristiques à nous proposer tels que ses nombreux sites balnéaires, touristiques et même encore des musées, je vous recommande vivement de visiter son Zoo. On peut facilement y retrouver toute espèce animale recherchée. Entre Lions, Pintades, Oies, Anacondas, Singes, chimpanzés et même aigles, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.

 

 

 

Mot de fin

Je suis très contente de vous faire part d’une petite partie de moi, de mes origines, mon pays natal. Merci de me lire!

 

Lourence Simoé

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.