Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Le metier de détective privé : tout ce qu’il faut savoir

Discrétion, enquêtes privées, recherche de personnes et filatures ; tous ces termes décrivent le métier de détective privé. Ce métier que tout le monde connait mais qui, en même temps, est tout à fait méconnu du grand public. Après avoir mené ma propre enquête sur ce métier fascinant dont on ignore les dessous, j’ai regroupé en un seul article tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’enquêteur privé. Découvrez ci-dessous ce qu’il en ressort.

Quelle est le rôle d’un détective privé

Le métier d’investigateur privé consiste principalement à faire de la recherche d’informations légales pour les clients. Les détectives privés travaillent pour des entreprises (les assurances, les cabinets d’expertises, etc.) et pour des particuliers. Leurs missions sont de nature très variée ; elles peuvent aller de l’espionnage pour cerner une personne qui manifeste un comportement à risque, à de l’espionnage industriel.

Les missions d’un détective pour les entreprises

Dans les entreprises, un enquêteur privé a des missions variées. Celles-ci vont de la recherche d’informations basique, à de la recherche d’informations, dans le cadre légal, sur une autre société pour les cas de : concurrence déloyale, de non-respect de la clause de non-concurrence, de fraudes, des arrêts de travail fréquent etc. L’investigateur peut aussi faire la vérification de Mission-détectivesinistre, les enquêtes de fraude concernant les assurances pour les accidents de travail ou de roulage.

Le détective privé peut aussi aider les entreprises à démêler le vrai du faux dans d’autres histoires de fraude professionnelle comme le mensonge sur un cv, le vol au travail etc.

Les missions d’un détective privé pour les particuliers

Les agents enquêteurs privés pour les demandes de la part des particuliers, sont en général sollicités d’une part pour des problèmes de couple ou de mariages tels que : le versement de la pension alimentaire, la garde des enfants, les problèmes d’adultères. Dans ce dernier cas, s’il y a bien une infidélité et que cela mène au divorce, les éléments de preuve apportés par l’enquêteur peuvent être utilisés lors d’une procédure en justice. Un juge déterminera s’ils sont recevables ou non.

D’autres part, les particuliers ont souvent recours à un détective privé pour des affaires familiales comme notamment la recherche des biens ou des personnes disparues (disparition d’un proche, disparation d’un débiteur douteux). Dans ce cas, le détective peut même enquêter hors du territoire national à condition d’avoir l’autorisation d’exercer dans les pays en question.

Conditions requises pour pratiquer ce métier

La loi définit les conditions suivantes comme étant indispensables pour pouvoir devenir détective privé. Pour cela, il faut :

  • Être âgé d’au moins 21 ans ;
  • Être ressortissant d’un état membre de l’UE ;
  • N’avoir aucune condamnation à une peine de prison ;
  • Ne pas exercer un métier en lien avec les armes ;condition-détective
  • Ne pas exercer simultanément une activité en lien avec le gardiennage, et la sécurité des personnes (ex : agent de police national) ;
  • Avoir un certificat d’une formation de base ;
  • Avoir une autorisation délivrée par le ministre de l’Intérieur à la suite d’un examen.

En dehors des obligations légales, une personne qui veut devenir détective privé doit avoir certaines qualités. Elle doit être objective et ouverte d’esprit, avoir le sens de l’analyse et de la déduction, faire preuve de curiosité et de discrétion, avoir une grande capacité d’adaptation pour faire face aux imprévus. Ce métier est réglementé par le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, et les enquêteurs sont soumis au secret professionnel. De plus, dans le cadre de leur métier, ils doivent :

  • Rédiger des rapports (pour les clients, les tribunaux etc.) ;
  • Respecter la législation et le droit à la vie privée ;
  • Effectuer des surveillances et filatures ;
  • Prendre des photos utilisables ;
  • Recueillir des preuves recevables en justice.

Formation pour devenir détective privé en Belgique

Pour être autorisé à exercer le métier de détective privé en Belgique, vous devez suivre deux ans de formation dans un établissement agrée à l’issue de laquelle vous été sensé disposer une bonne maitrise de la psychologie et du droit pénal, constitutionnel et judiciaire. De plus, vous devrez maitriser la criminologie et réussir l’enquête de moralité réalisée par le ministère.

Une fois que vous avez obtenu votre qualification professionnelle, vous devez, si vous voulez formation-détectivedevenir un bon détective, (spécialiste des enquêtes) passer les cinq premières années à l’exercice à plein temps. Cependant, vous êtes libre de travailler pour une agence de renseignements privée ou alors en tant qu’enquêteur indépendant.

Le salaire en début de carrière tourne autour de 1500 euros + les primes. Il peut augmenter avec les années d’expérience, en fonction de l’importance des affaires traitées et du type de clientèle. Les honoraires ne sont pas les mêmes pour un client particulier que pour une entreprise par exemple.

Conclusion

Lorsqu’on pense au métier de détective privé, on imagine une filature, des planques interminables pour prendre en flagrant délit un époux/épouse infidèle. Cette vision n’est pas entièrement fausse mais cela ne décrit qu’une infirme partie du vrai métier de détective privé. Les détectives interviennent dans de multiples situations ; que ce soit pour le compte des entreprises ou des particuliers, les détectives mènent leurs enquêtes et aident à démêler le vrai du faux.

J’espère vous avoir appris un peu plus sur le fameux métier de Sherlock Holmes.

Comments are closed.