1. 5 villes a absolument visiter au Maroc
  2. Les 10 plats typiques du Maroc
  3. Les avantages et inconvénients des réseaux sociaux
  4. Dix raisons de visiter la Turquie
  5. Étapes pour réussir ce qu’on entreprend
  6. Comment devenir une meilleure version de soi ?
  7. Pourquoi faire de l’éco-tourisme
  8. Comment rester en forme même quand l’on est très occupé ?
  9. Les 10 plus beaux endroits au monde !
  10. Pourquoi les services de Google sont bannis et censurés en chine ?
  11. Le smartphone pliable une innovation obsolète ?
  12. Comment passer au véganisme?
  13. Comment étudier vite et de manière efficace?
  14. 5 conseils pour réussir vos examens
  15. 5 astuces pour gérer correctement votre temps
  16. L’agriculture de demain et ces enjeux à venir
  17. L’argent fait-il réellement le bonheur ?
  18. Pour ou contre les voitures Diesel ?
  19. Comment rédiger un bon article
  20. Comment optimiser son site ?
  21. Qu’est-ce que la capoeira ?
  22. Comment prendre soin de vos cheveux ?
  23. Comment perdre du poids rapidement et efficacement ?
  24. Être vegan ou végetarien: oui ou non?
  25. Pourquoi partir en voyage au Liban ?
  26. Comment se remettre d’une rupture amoureuse en 5 étapes ?
  27. Comment savoir si un produit est bio ?
  28. Découvrez les plus grands milliardaires de l’industrie de la mode
  29. Les stéréotypes et les préjugés
  30. Dix raisons de visiter le Sénégal
  31. Comment fêter ses 18 ans?
  32. Les secrets pour avoir une belle peau éclatante
  33. Comment faire durer votre mariage
  34. Le zéro déchets, c’est tendance
  35. C’est quoi la cyberdépendance et pourquoi touche t-elle plus les jeunes ?
  36. Comment avoir un bon style d’écriture
  37. Comment choisir une trottinette électrique ?
  38. 5 façons de gérer votre alimentation pour le diabète
  39. Les 10 plus belles destinations au monde
  40. Quelques astuces pour booster votre stratégie sur Instagram !
  41. Qu’aimeriez-vous faire dans la vie ?
  42. L’amour est-il vraiment tout ce dont nous avons besoin ?
  43. Si vous êtes souvent en retard, peut-être êtes vous plus créatif !
  44. Tout sur la Spiruline
  45. Comment améliorer sa mémoire ?
  46. Qu’est-ce que le Krav Maga ?
  47. 10 astuces pour apprendre ou améliorer votre anglais !
  48. Le harcèlement envers les femmes
  49. Comment savoir si un produit est bio
  50. Comment devenir influenceuse mode sur Instagram?
  51. Comment organiser un voyage en Corée du Sud ?
  52. Peut-on gagner de l’argent sur Instagram ?
  53. La dyslexie, un frein au travail ?
  54. Femme objet ou femme fatale, l’objectification de la femme dans toute sa splendeur
  55. Comment visiter la Roumanie avec un petit budget ?
  56. Pourquoi apprendre une langue étrangère ?
  57. Comment choisir un restaurant ?
  58. Offrez un de ces jeux vidéos pour Noël, vous ferez des heureux !
  59. Qu’est-ce que l’énergie verte et comment en profiter ?
  60. Irv Gordon, 5 millions de km avec une voiture
  61. La fin des factures d’énergie grâce à la maison passive
  62. Les 100
  63. Mon avis sur La casa de Papel
Envoi
User Review
0 (0 votes)

L’environnement

Le recyclage fait depuis bien longtemps partie de nos vies quotidiennes. Que ce soit à la maison, au travail, dans la rue ; on recycle. De plus en plus de gens font des efforts et évitent de surconsommer.

Mais est-ce suffisant, à l’heure ou notre planète est surpeuplée et surexploitée ? Non. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de ménages, sensibilisés, adaptent le mode de vie « zéro déchets » ou tentent du moins de s’en rapprocher.

Qu’est-ce que le zéro déchets 

 « Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas » 

Contrairement au recyclage, le principe du « zéro déchet » (ou encore « zero waste » en anglais) cible la source du problème : la surproduction. De plus en plus de géants s’y mettent, encourageant les plus petits à les suivre. McDonald’s, par exemple, a mis fin à la paille en plastique au profit de la paille en carton recyclé.

L’Allemagne essaie quant à elle de réduire sa consommation de gobelets a café en plastique, qui avoisine les 3 milliards de pièces non-recyclables chaque année.

Le « zéro déchets » ou réduire ses déchets pour la planète : Refuser ce dont on n’a pas besoin. Réduire ce dont on a besoin mais que l’on ne peut refuser. Réutiliser au maximum ce qui peut l’être. Recycler tout ce qui est recyclable. Composter tout le reste.

Les Belges sont des champions du tri sélectif. Le recyclage permet de réutiliser les matières plutôt que de simplement les brûler. Mais ce n’est malheureusement pas lui qui nous mènera a tout simplement moins produire

S’essayer au zéro déchet, c’est vouloir réduire l’impact que l’on a sur la planète. Qui n’a pas vu les images d’îles de déchets plastiques flottants dans l’océan ? Le Belge moyen produit 500 kg de déchets par an. Alors au-delà du tri qui est un geste essentiel, le meilleur déchet est celui qui n’existe pas. L’objectif du vrai zéro déchet sera évidemment difficile à atteindre pour la plupart d’entre nous. Mais se prêter au jeu et adopter quelques réflexes peut déjà avoir un bon impact. Voici un mini guide en quelques étapes :

S’organiser vers le zéro déchet

zero-dechetTout d’abord, il faut s’organiser un peu. Allez-y par étape et adoptez une nouvelle résolution par semaine par exemple. Vérifiez le contenu de vos poubelles et réfléchissez à comment réduire ce qui s’y trouve. Commencez petit en plaçant un sticker « no pub » sur votre boite aux lettres par exemple ou encore, remplacez vos bouteilles d’eau en plastique par des bouteilles en verre consignées ou une gourde réutilisable. Faites un menu pour la semaine et ensuite votre liste de courses et n’achetez rien d’autre que ce qui se trouve sur la liste.

Demandez-vous également : si vous deviez déménager dans un logement beaucoup plus petit, qu’auriez-vous gardé ? Quels sont les objets que vous utilisez vraiment au quotidien ? Quels objets sont utiles (nécessaires) ou vous rendent heureux ?

Rien de mieux pour se simplifier la vie que de se débarrasser des objets du quotidien qu’on a réussi à collectionner au fil des années. Mais en jetant le moins possible. Un exercice qui débouche sur beaucoup de bien-être. De plus, une fois le tri fait, vous serez moins tentés d’acheter à nouveau plein de brols inutiles.

Pour essayer de diminuer réellement la quantité de déchets, il faut limiter les déchets à la source, par exemple en évitant le suremballage, en n’achetant pas de produits vite cassés ou à utilisation unique, ou encore difficilement irréparables… Une démarche logique, qui est aussi la priorité de beaucoup de textes légaux en matière de gestion des déchets. Or, il faut bien constater que c’est le recyclage que l’on a privilégié jusqu’ici, même si il faut le reconnaître, ça a bien marché.

Le belge jette toujours 500kg de déchets chaque année. C’est le reflet de la consommation moderne : tout ce que l’on achète est voué à devenir un déchet…

Réduire vos déchets

Essayez de réduire le nombre d’achats qui ne sont pas indispensables qu’il s’agisse de vêtements, de petits électro ou encore de nourriture. Évitez le gaspillage alimentaire en achetant des aliments en vrac quand possible, ainsi vous achèterez que la quantité nécessaire et vous éviterez un tas d’emballages inutiles ce qui allégera considérablement votre poubelle.

Réutiliser

Dans la mesure du possible, évitez les objets jetables à usage unique. Pensez à vous équiper de quelques objets de base, comme des sacs de courses, des gourdes pour l’eau et pour le café, des petits sacs en tissu pour vos courses en vrac (fruits, légumes et produits secs) ou encore des contenants pour vos restes de repas. Ici aussi, allez-y par étape, et vérifiez vos armoires, vous avez peut-être déjà certains de ces objets chez vous.

Recycler

Trier ses déchets c’est très bien, mais comme déjà évoqué, le meilleur déchet restera toujours celui qui n’existe pas. Par contre là, où vous n’avez pas d’autre choix, recyclez tout ce que vous pouvez. Vérifiez sur le site internet de votre commune, quelles options de recyclage s’offrent à vous pour le moment.

Composter

Enfin, les restes alimentaires et les déchets du jardinage peuvent facilement se composter dans une optique de réduction et de réutilisation des déchets. Si vous habitez un appartement regardez si un compost collectif existe dans votre quartier.

Avant de composter vos épluchures de fruits et légumes, faites  un tour sur internet et vous verrez que vous pouvez souvent revaloriser ce que l’on perçoit généralement comme déchets alimentaires. Les épluchures de légumes peuvent par exemple facilement se transformer en un bouillon de légumes maison, tandis que les épluchures d’agrumes font un produit nettoyant naturel.

 

Il n’y a pas de secret, c’est en faisant un petit effort chaque jour, en réfléchissant à chacune de nos actions, que l’on arrivera à un meilleur équilibre. Pourquoi je ne mange pas local ? Pourquoi je ne composte pas ? Beaucoup commencent par simplement chercher la réponse à ses questions et finissent par se rendre compte que ce n’est pas si compliqué que ça, de vivre tout en étant moins nocif pour la planète !

Libre donc à vous de décider par quels gestes vous voulez commencer !

Auteur : Maxime Kysil

Email