Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Les choses qu’il faut savoir sur les langues d’Afrique

Il est très connu que l’Afrique est un immense continent, le deuxième plus grand et le plus peuplé du monde. S’étendant sur une superficie de 30,3 millions de kilomètres carrés, l’Afrique compte environ 2000 langues et compte une population d’environ 1,3 milliard de personnes appartenant à différents groupes et tribus natifs. Les 54 pays d’Afrique possèdent tous un large spectre de langues aussi diverses que leurs tribus ancestrales.  Mais certaines de ces langues sont communes. Voici quelques langues d’Afrique.

7 langues d’Afrique qu’on trouve dans plusieurs pays

Nous avions déjà fait un article spécifiquement sur le lingala.

Haoussalangues africaines

Le peuple Haoussa est le plus grand groupe ethnique du Nigeria, ce qui fait de la langue Hausa (ou Haoussa, Hawsa) la langue la plus populaire du pays. La plupart des locuteurs vivent dans le nord du Nigeria ou dans le sud de la République du Niger, mais la langue est également populaire dans d’autres régions d’Afrique de l’Ouest. En raison de son utilité en dans le commerce, beaucoup apprennent l’haoussa comme deuxième langue.

Cette langue est surtout présente dans les pays d’Afrique de l’Ouest comme le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Bénin et le Togo, le Ghana, la côte d’ivoire. Cependant, elle est également présente dans les pays d’Afrique de l’Est comme l’Érythrée et le Soudan, et dans les pays d’Afrique centrale comme le Gabon, le Congo et le Cameroun. L’haoussa fait partie de la liste des langues les plus parlées en Afrique en raison de son importance dans le commerce et les affaires au Nigeria et en Afrique de l’Ouest. L’haoussa est l’une des rares langues africaines à être enseignée dans les universités internationales en raison de l’énorme quantité de littérature qu’elle possède.

IGBO

L’Igbo est l’une des principales langues du Nigeria, l’igbo est parlé par plus de 20 à 35 millions de personnes, avec un nombre important de locuteurs au Cameroun et en Guinée équatoriale. La langue compte plus de 20 dialectes, l’igbo central étant le plus répandu. La langue a été rendue célèbre par l’auteur Chinua Achebe, qui a écrit le livre populaire « Things Fall Apart » et a écrit la plupart de ses livres en Igbo, reflétant et popularisant la culture Igbo. L’Igbo compte plus de 20 dialectes et descend de la branche des langues Voltaïco-Nigériennes de la famille des langues nigéro-congolaises. Le peuple Igbo est le plus grand groupe ethnique d’Afrique. On trouve d’autres communautés parlant l’igbo au Jamaïque, au Haiti, aux Bahamas, à Trinité-et-Tobago, en Sierra Leone et au Ghana.

 Amharique

L’amharique est le deuxième dialecte sémitique du continent après l’arabe. Il compte plus de 25 millions des locuteurs et est principalement parlé en Éthiopie où c’est une langue autochtone. L’amharique est l’une des rares langues à posséder son propre alphabet, alors que la plupart des autres utilisent les lettres arabes ou latines. Les langues sémitiques sont une branche de la famille des langues afro-asiatiques appelées aussi les langues chamito-sémitiques, originaire du Moyen-Orient. L’amharique, avec l’arabe, l’hébreu et le tigrinya, est la langue sémitique la plus parlée au monde par le nombre de locuteurs natifs. Il s’écrit dans la langue Ge’ez ou éthiopique, avec plus de 30 caractères différents. On le trouve aussi dans les pays comme l’Égypte, le Djibouti, Le Yémen et le Soudan.

Arabe

La présence de l’arabe dans les langues parlées en Afrique peut en surprendre plus d’un, car il arabe ecritures’agit d’une langue étrangère. L’arabe est parlé par plus de 100 millions d’Africains, ce qui en fait l’une des langues les plus parlées du continent. Il s’agit d’une langue officielle en Égypte, aux Comores, à Djibouti, au Tchad, en Algérie, en Mauritanie, au Maroc et en Libye, et elle est surtout concentrée dans la région de l’Afrique du Nord.

Yoruba

Le yoruba est l’une des langues cardinales du Nigeria. C’est une langue à tons et compte plus de 50 millions de locuteurs au Bénin, au Nigeria et au Togo. D’autres populations parlant le yoruba comme langue quotidienne se trouvent au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Liberia et en Sierra Leone. L’alternance codique entre le yoruba et l’anglais est un mode de vie pour les personnes bilingues yoruba-anglais éduquées. Ils utilisent le yoruba principalement dans le cadre familial et dans des situations informelles telles que les réunions de village ou de tribu. La traduction de la Bible en 1884 par l’évêque Samuel Ajayi Crowther, qui est aussi un locuteur yoruba, a entraîné le développement d’une forme écrite standard du yoruba qui a été largement adoptée dans tous les dialectes. Le yoruba standard est la forme littéraire de la langue apprise à l’école et entendue à la radio et à la télévision.

OROMO

L’oromo est parlé par plus de 30 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique, la langue est particulièrement présente en Éthiopie, au Kenya, en Somalie et en Égypte. Les Oromo représentent plus de 40% de la population éthiopienne et constituent le plus grand groupe ethnique du pays. L’écriture de la langue était interdite dans les années 70 au années 90 sous le régime de Mengistu, même si un usage limité de l’écriture Guèze ou Ge’ez était autorisé. Après 1991, la langue a adopté l’alphabet latin.

 SWAHILI

Le swahili, également connu sous son nom d’origine, le kiswahili, est une langue bantoue et laswahili langue maternelle du peuple swahili. Elle compte plus 60 millions des locuteurs.

C’est une lingua franca de la région des Grands Lacs africains et d’autres parties de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe. La langue est originaire de la Tanzanie mais elle est présente dans plusieurs pays d’Afrique notamment l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Kenya, certaines parties du Malawi, la Somalie, la Zambie, le Mozambique, la République démocratique du Congo et le Comores.

Zoulou

IsiZulu, également connu sous le nom de Zoulou, est l’une des langues officielles de l’Afrique du Sud. Issu de la famille des langues bantoues/nguni, le zoulou compte plus de 20 millions de locuteurs et est la deuxième langue bantoue la plus parlée (après le shona).

Le zoulou s’écrit à l’aide de l’alphabet latin et est influencé par la langue khoisan, ce qui explique les cliquetis uniques du dialecte.

Langues officielles

Dans de nombreux pays africains, il existe plusieurs langues officielles. Au-delà des anciennes langues coloniales que sont l’anglais, le français, le portugais et l’espagnol, seules quelques langues sont officielles au niveau national. Et ces langues d’Afriquesont :

  • Le kinyarwanda au Rwanda et le kirundi au Burundi, qui sont deux langues similaires
  • Le sango en République centrafricaine
  • Le swazi au Swaziland et en Afrique du Sud
  • Le malgache à Madagascar
  • Le créole seychellois aux Seychelles
  • Shona au Zimbabwe
  • Afrikaans, Ndebele, Xhosa, Zoulou (Zulu), Pedi, Sotho, Tswana, Swazi, Venda et Tsonga en Afrique du Sud, le seul pays multilingue avec un statut officiel généralisé pour ses langues originaires, en plus de l’anglais.
  • L’arabe, en Algérie, aux Comores, au Djibouti, en Égypte, en Érythrée, en Libye, en Mauritanie, au Maroc, en Somalie, au Soudan, en Tunisie et au Tchad.
  • Le swahili, en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, au Burundi et au Rwanda
  • Le chichewa au Malawi
  • L’amharique en Éthiopie
  • Le somali en Somalie
  • Le tigrinya en Érythrée

Conclusionlangues étrangères

Les langues d’Afrique sont nombreuses mais ce qu’il faut savoir est qu’ils font partie de cinq groupes linguistiques, à savoir l’afro-asiatique qui couvre l’Afrique du Nord, le Sahara central et la Corne de l’Afrique, le nilo-saharien qui couvre l’Afrique centrale et orientale, le nigéro-congolais qui couvre l’Afrique centrale, et équatoriale, le khoïsan qui couvre majoritairement la partie du sud de l’Afrique et les langues austronésiennes qui couvrent l’Afrique insulaire orientale.

Comments are closed.