Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Osons les produits de beauté zéro déchet !

Notre planète soufre , elle ne peut compenser tous nos excès . Il faut que nous adoptions un comportement plus écologique . Chaque geste même minime peut y contribué et pourquoi pas commencer par l’utilisation de produits de beauté zéro déchet.
Voici une petite sélection de produits écologiques, zéro déchet, tout doux pour la peau, pour notre portefeuille et … pour la planète !

Se démaquiller en mode zéro déchet

L’étape du démaquillage est pour beaucoup une corvée mais il est important pour bien prendre soin de notre peau . Sauf que sans le savoir, on consomme énormément de déchets et aucun de ces produits n’est biodégradable. En plus d’être couteux, ces produits sont néfastes pour l’environnement, voici 3 alternatives plus Eco-responsables :

Les cotons démaquillants

En moyenne, une femme utilise entre 1000 à 2000 cotons par an, ce qui représente un budget moyen de 30 euros chaque année et cela sans parler de l’impact néfaste sur notre planète . En effet, il faut 5263 litres d’eau pour produire 1kg de coton.
La solution, c’est tout simplement de remplacer les cotons démaquillants par leur version lavables. Ceux-ci ont une durée de vie de 5 à 10 ans selon la manière dont ils sont lavés et leur matière. En plus d’être économiques et écologiques, il en existe pour tous les types de peaux !

  • En coton : La matière parfaite pour les peaux normales. Souvent bi-face : la partie lisse sera parfaite pour les produits épais comme le lait démaquillant et la partie rugueuse pour les produits plus liquides comme l’eau micellaire.
  • En eucalyptus : Celle-ci étant très douce et très souple, elle convient aux peaux sensibles et fragiles et peut s’utiliser avec toutes sortes de produits.
  • En bambou :Très épaisse et rugueuse, elle est conseillée pour les peaux mixtes à grasses . Cette matière permettra de nettoyer vos pores en profondeur et d’exfolier en douceur votre peau.

Les huiles démaquillantes

L’huile , une autre variante qui permet de retirer son maquillage sans polluer.
Vous pouvez l’utiliser avec vos doigts. Prélevez une noisette dans vos mains pour réchauffer la matière et appliquez sur votre visage en effectuant des mouvements circulaires. Ensuite rincez à l’eau claire. Pour finir le démaquillage, passez une lotion tonique pour éliminer les derniers résidus de maquillage et le surplus d’huile.Chaque peau a ses particularités, et c’est tout aussi vrai pour les huiles végétales, il faut donc en choisir une adaptée votre type de peau .

  • Pour les peaux mixtes à grasses : Favorisez les huiles végétales comme l’huile de jojoba ou le macérât de carotte. Elles démaquilleront votre peau en douceur tout en limitant la production de sébum .
  • Pour les peaux sèches : Utilisez des huiles plus nourrissantes comme l’Avocat, la rose musquée ou l’amande douce. Elles possèdent de grandes qualités régénératrices , protectrices et permet de réparer la barrière cutanée.
  • Pour les peaux acnéiques : L’huile  de Nigelle, Pépin de Raisin, Argousier ou encore Jojoba seront parfaites pour vous. Non comédogène, ces huiles sèches pénètrent rapidement dans l’épiderme sans laisser de résidu gras. Elles régulent la production de sébum et rééquilibrent la peau.

Eponge konjac

L’éponge konzak est une éponge 100% naturelle et entièrement biodégradable. Elle provient des racines Amorphophallus Konjac, une petite plante très utilisée en Asie. A l’origine blanche, elle est mélangée avec d’autres actifs pour traiter les problèmes de peaux .

Related Posts

Tutoriel Kbeauty : Comment se maquiller comme les idoles…

introduction Préparation de la peau (Skincare) La crème solaire le teint « glass/miroir » Le maquillage des yeux Les sourcils l’effet Blush « gueule de bois » Les lèvres Voici quelques vidéos tutoriel a regardé

  • Pour les peaux grasses et acnéiques , il est préférable d’utiliser celle avec du charbon de bambou qui favorise l’absorption de l’excès de sébum et lutte contre les bactéries responsables des boutons d’acnés.
  • Pour celles qui ont la peau sèche et sensible, préférez celle avec de l’argile rouge qui possède des vertus apaisantes , régulatrices et hydratantes .
  • Pour les peaux matures quant à elles, optez pour l’argile jaune. Très douce , elle permet d’avoir un teint illuminé , un coup d’éclat et redonne de l’élasticité aux peaux fatiguées.

Les brosses à dent éco-responsables

On utilise tous une brosse à dent mais ce petit objet qui sauvent nos dents n’en fait pas de même avec la nature . Généralement en plastique, elle se change au bout de 3 mois d’utilisation . Chaque année, nous jetons donc plus de 4,7 milliard de brosses , elles ne se recyclent pas et mettent entre 100 et 1000 ans à se dégrader .Voici quelques solutions plus raisonnables :

  • La brosse en bambou : Le manche est en bambou et les poils en nylon . Ce sont des matières biodégradables, recyclables et ne contiennent pas de produit nocif pour l’homme, ni pour l’environnement.
  • Le modèle en bois : Tout comme celle en bambou, celles-ci sont également recyclables et écologiques .
  • La brosse à dent en plastique recyclée : Une autre variante qui, comme la brosse à dent électrique , on ne change que la tête et on réutilise le manche . Cette partie (la tête) va se recycler pour créer de nouveau manche et ainsi de suite. Ainsi on limite les déchets en plastique.
  • Le bâton de Miswak ou Siwak : Une alternative végétale pour les plus motivés . Ce bâton est une racine fibreuse et contient plusieurs substances naturelles . Ce bâtonnet, tout à fait naturel, zéro déchet, et de suffit à lui-même car il ne faut pas utiliser de dentifrice.

Les protections hygiéniques réutilisables

Couteux et polluant, les protections hygiéniques jetables font parties d’une des industries les plus polluantes au monde. En effet, elles ne se recyclent pas et mettent entre 500 et 800 ans avant de se décomposer. Une femme jette en moyenne 10 000 à 1500 protections menstruelles dans sa vie, sans oublier les produits nocifs pour notre corps. L’alternative est lavable donc réutilisable .En voici quelques-unes :

  • La cup menstruelle : Il s’agit d’un objet en forme d’entonnoir qui va récupérer le flux menstruel. En fonction de certaine femme, elle devra être vidée deux à trois fois par jour et est réutilisable pendant plusieurs années . De plus , elle est écologique et ne contient aucun perturbateur endocrinien.
  • La serviette lavable : Cette protection reste sous la forme d’une serviette mais sous forme de culotte. Elle protège autant qu’une protection classique et est essentiellement composée de coton . Celle-ci peut se laver à la machine avec un prélavage à la main et se réutilise pendant des années . Le petit plus, pas négligeable, c’est qu’elle contient aucun perturbateur endocrinien comme la cup menstruelle .

Les cotons tiges écologiques

Vous ne le savez peut-être pas mais les cotons-tiges font partis des déchets que l’on retrouve le plus dans les océans. Souvent jeté dans les toilettes , il se retrouve dans les stations d’épuration pour être amené dans les déchèteries mais en cas de fortes pluies , les surplus d’eau se déversent directement dans la nature .Voici quelques alternatives plus écologiques :

  • Le coton-tige biodégradable : souvent composé de bambou , il se dégrade bien plus vite que celui en plastique.
  • Le cure-oreille composé d’une tige en bambou ou en métal. L’extrémité est recourbée permettant d’enlever le cérumen. Réutilisable plusieurs fois , il suffit tout simplement de le nettoyer .
  • Le coton-tige réutilisable en silicone , celui-ci a la forme d’un coton tige ordinaire mais est en silicone . Il en existe des lisses pour le maquillage et des rugueux pour retirer facilement le cérumen . Il est lavable à l’eau et au savon .

Les contenants des shampooings et gels douche

produit-beaute-zero-dechet
La majorité des flacons , bouteilles de shampooing ou encore les gels douche sont en plastique, ce qui représente 470000 bouteilles par jour juste en France . De plus, ces produits liquides classiques sont extrêmement polluants car issus de la pétrochimie et sont même parfois cancérigènes. Pour limiter les déchets , il existe des versions solides . Ils sont plus économiques et écologiques car le taux de concentration en actifs et en agents nettoyants offre une plus longue durée de vie aux produits de plus un shampooing solide remplace 2 à 3 bouteilles classiques. Les produit solides s’utilises sur des zones mouilles , frottez directement le produit sur la zone concernée et de le faire mousser ,rien de plus facile ! De même pour les dentifrices , on mouille sa brosse à dents puis on la frotte sur le cube de dentifrice avant de passer au nettoyage.

Bien évidement , la liste des produits nuisibles pour notre environnement est tellement grande qu’on pourrait en écrire un livre . Mais l’essentiel n’est pas de se mettre la pression et d’y aller avec ses moyens car chaque effort, même petit, est important .

Comments are closed.