Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Pourquoi et comment faire un shampoing naturel facilement

Je vais vous expliquer dans cet article comment et pourquoi il vaut mieux éviter les Shampoings en grandes surface et comment trouver une alternative à ceux-ci avec quelques recettes de shampoing maison.

 Les shampoings en grande surface

shampoing-maisonNous voulons tous avoir de beaux cheveux souple et brillants et un cuir chevelu sain. Et pour ce faire, beaucoup personnes ont recours aux lissages, colorations et d’autres encore. Au lieu d’améliorer l’état de leurs cheveux comme ils le voudraient, ils les abimes encore plus.

De plus en plus de personnes ont des problèmes de cheveux que ce soi à cause des produits ultra agressif que nous mettons sur notre tête au quotidien, de la pollution ou des coiffures trop serrés. Les shampoings en vente dans les différents magasins ne nous aident pas. En effet ils contiennent beaucoup de produits nocifs pour les cheveux.

Il existe énormément de shampoings dans les commerces pour tous les prix, pour tout types de problèmes capillaires et tous types de cheveux ; cheveux secs, cheveux gras , cheveux abîmés, contre la chute de cheveux, cheveux colorés, bouclés, ternes, démangeaisons, nourrissants, problèmes de sébum, de pellicules etc…

Certains sont enrichit de différentes manière avec des huiles et autres agents nourrissants comme l’huile d’argan, de coco, de ricin ou encore à l’argile ou à l’aloé Vera. Tout problème capillaire peut trouver une solution en grande surface. En plus de tout cela, l’odeur agréable de ces shampoings reste après le lavage des cheveux et leur rinçage.

Mais dans ce cas pourquoi favoriser un shampoing naturel et pourquoi s’embêter à le faire soi-même?

Car en réalité, ces shampoings, ou du moins une grandes partie sont très agressifs. Plus un shampoing sent bon et fait de la mousse plus il faut s’en méfier. Les shampoings les moins agressifs n’ont pas de forte odeurs et mousse difficilement. Nous avons alors l’impression qu’ils sont moins efficaces mais la vérité c’est que nos cheveux ont besoin du sébum qu’ils sécrètent car il fait office de protection et en utilisant un shampoing qui nettoie trop en profondeur, le cheveu se retrouve démuni et perd cette protection. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des cheveux ternes et cassants.

Composantes des shampoings qu’il faut éviter

Dans les shampoing qui se vendent généralement en grande surface, il y a une multitude d’ingrédients dont le nom est compliqué et qui sont très agressifs pour les cheveux.

Ceux qui reviennent le plus souvent sont les suivants :

  • Les silicones (diméthicone, cyclotétrasiloxane…) :ajouté pour apporter de la brillance et souplesse aux cheveux.
  • Le parabène : (ce sont les ingrédients qui se termine en « bène »utilisé comme conservateur afin de pouvoir le garder longtemps sans que des bactéries ne viennent s’y incruster.
  • Le sulfate : utiliser pour nettoyer les cheveux. C’est l’élément qui fait que le shampoing mousse.

Nous en trouvons du sulfate dans les shampoing ainsi que dans des dégraissants et autres produits ménagers. Alors imaginez les dégâts que ceux-ci peuvent faire sur votre chevelure, surtout si vous les lavez tout les jours !

Il est important de prendre connaissance des ingrédients qui compose votre shampoing avant de l’acheter plus il y a d’ingrédients et plus il faut s’en méfier surtout si à la lecture de la composition du produit, vous avez l’impression d’avoir besoins d’un diplôme en chimie pour savoir de quoi il s’agit.

Les shampoings dépourvus de ces trois composantes sont très rares en grande surface mais il est possible d’en trouver en pharmacie, le prix pour s’en procurer en pharmacie est assez élever. Car elles sont très efficaces à court terme, mais à long terme, elles rendent les cheveux cassants, ternes et parfois même peuvent provoquer des chutes. Combinés aux défrisages, colorations, brushing et diverses soins remplis de produits chimiques, votre situation capillaire peut vite s’aggraver.

Si vous n’avez pas les moyens de vous procurer un shampoing sans sulfate, parabène et silicone. Il est possible de le fabriquer vous-même.

Et si ont fabriquait notre propre recette de shampoing ?

Il est possible de créer son propre shampoing avec quelques ingrédients que l’on peut facilement trouver dans n’importe quelle cuisine.

Related Posts

Tutoriel Kbeauty : Comment se maquiller comme les idoles…

introduction Préparation de la peau (Skincare) La crème solaire le teint « glass/miroir » Le maquillage des yeux Les sourcils l’effet Blush « gueule de bois » Les lèvres Voici quelques vidéos tutoriel a regardé

  • Si vous n’êtes pas fan de mélanges compliqué et que vous cherchez de l’efficacité, il vous suffit de mélanger un œuf comme si vous vous faisiez une omelette, verser le dans un flacon ou une bouteille et vous pouvez vous en servir en tant que shampoing. C’est l’une des solution qui fonctionne le mieux et cet ingrédient est très connu des adeptes du 100% naturel. L’œuf est doux et nettoie tout en douceur votre chevelure des racines jusqu’aux pointes et peut être utilisé sans après shampoing.

Il est également utilisé en tant que masque qu’on peut laisser poser pendant une heure avec une huile végétale comme l’huile d’amande ou de ricin.

  • Une autre recette assez facile à effectuer est à base de farine de pois chiche que nous trouvons en grande surface ou en ligne. En mélanger une quantité suffisante pour votre masse capillaire avec de l’eau à température ambiante. Remplissez la moitié du flacon avec de la farine de pois chiche et l’autre moitié avec de l’eau. Laver abondamment vos cheveux jusqu’à ce qu’ils soient propres. Une fois secs enlever les résidus de farine de pois chiches qui serait rester dans vos cheveux à l’aide d’un peigne fin.

La farine de pois chiche est la poudre indienne la plus accessible. Vous ne le savez peut-être pas mais les poudre indienne sont très connu à travers le monde pour leurs bienfaits sur les cheveux. Mais elles peuvent être difficile à trouver. Bien que de nos jours, selon l’endroit où vous habitez vous pouvez en acheter en ligne à des prix plus ou moins raisonnables. Évidemment ce mélange ne fait pas de mousse, vous allez devoir redoubler d’effort lors du lavage de vos cheveux pour qu’ils soient parfaitement propres.

  • Vous pouvez aussi utiliser l’argile provenant du Maroc communément appelé « rassoul ». Mélanger à l’eau comme pour la farine de pois chiches. Et laisser agir pendant un quart d’heure à vingt minutes pour des cheveux doux et brillant.

Le rassoul est connu depuis plusieurs siècle dans les pays arabes. Il est utilisé encore aujourd’hui comme un soin de la peau et des cheveux. On le mélange à l’eau ou à une huile végétale et ont en fait un masque pour le visage ou pour les cheveux qu’on laisse poser pendant une vingtaine de minutes.

Vous pouvez également mélanger ces poudres avec du gèle d’aloé Vera qui est hydratant ou de l’eau de henné pour un effet nourrissant.

Le gel d’aloé Vera est un gel extrait d’une plante et qui est très connues pour ses vertus nourrissantes. Vous pouvez l’ajouter dans la plupart de vos soins naturel fait maison.

Le henné a aussi des vertus nourrissantes et anti pelliculaires pour les cheveux et la peau. Le henné est une plante qui pousse dans les pays arabes ainsi qu’en inde. Elle est transformée en poudre qui est ensuite mélangé à l’eau pour en faire une pate qui va servir de colorant pour les cheveux ou de tatouage pour le corps. Certains l’utilise aussi en auto bronzant. Elle est généralement rouge ou orange, les nuances de couleurs varient en fonction des récoltes et de l’endroit d’où provient la plante.

Beaucoup de personnes hésite à l’utiliser à cause de la couleur. Vous pouvez facilement trouver du henné neutre qui est dépigmenté et donc ne fait plus office que de soin, mais en ce qui concerne l’infusion d’un henné coloré, il y a très peu de chance de se retrouver rousse après son utilisation. Surtout si vous avez des cheveux foncés.

Pour faire de l’eau de henné qui est beaucoup plus facile à appliquer et à rincer que la pâte, faite bouillir de l’eau et laisser des feuilles de henné infuser comme si vous vous faisiez un thé. Attendez que l’infusion refroidisse et mélangez-la avec l’argile ou la farine de pois chiches.

Vous pouvez aussi en mettre dans un vaporisateur et vous vaporiser les cheveux d’eau de henné pour un soin quotidiens.

Toutes ces recettes ne se conserve pas longtemps. Vous pouvez les garder maximum 48 heures au frigo. Je vous conseil donc d’en faire uniquement quand vous en avez besoin.

Et les après shampoings ?

Ils sont utiles pour faciliter le démêlage et réduire les frisotis. Vous n’avez pas besoin d’acheter des ingrédients hors de prix ou introuvable. Il existe une recette très simple qui va refermer les écaille de vos cheveux et les aider à être plus disciplinés.

Il vous suffi de prendre un récipient comme un flacon ou une bouteille, remplir la moitié avec du vinaigre (de cidre de préférence) et l’autre moitié avec de l’eau à température ambiante.

Toutes ces recettes ont néanmoins un point faible ; ils ne sentent pas spécialement bon et même certaines d’entre elles ont une odeur désagréable. Alors que la chose que nous préférons une foi sorti du bain, c’est sentir bon. Qui a envie de sentir le vinaigre en sortant de la douche ?

Pour remédier à ce petit problème, vous pouvez recourir à des huiles essentielles. Celle dont vous préférez l’odeur. En plus de sentir bon, certaines huiles essentielle peuvent avoir un effet sur les cheveux comme par exemple un effet anti pelliculaire, ou stimulant la pousse ou la repousse du cheveux, c’est le cas avec l’huile essentielle de romarin par exemple. Pour sentir bon vous pouvez miser sur l’huile essentielle de lavande, de mandarine ou de citron.

 

Auteur : Siham Hassoun

Comments are closed.