Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Comment pouvoir garantir la réussite scolaire de son enfant ?

De nos jours, la réussite scolaire est une base essentielle à acquérir pour pouvoir poursuivre des études et ainsi pouvoir espérer mener sa vie à bien. Cependant, certains enfants sont en décrochage scolaire. En effet, il est parfois difficile pour les parents de garantir la réussite scolaire de leurs enfants. Certains peuvent être parfois trop laxistes d’autres sont peut-être un peu trop sévères compromettant ainsi l’avenir de leurs progénitures. Quels sont les différents facteurs garantissant la réussite et l’épanouissement scolaire ? Quels sont les agents poussant à l’abandon scolaire ? Et que pouvons-nous dire sur le rôle des parents dans tout cela ?

Le rôle des parents

Il est important de noter que les problèmes liés à l’apprentissage des enfants ne sont pas uniquement en rapport avec les caractéristiques personnelles du jeune, mais aussi par son entourage, sa situation familiale au cours de son parcours scolaire.

Les éducateurs ont un rôle primordial en ce qui concerne la réussite scolaire de leurs enfants. Ces derniers ont le devoir de s’intéresser à leur scolarité, car il est important que l’enfant comprenne qu’il est soutenu. Il est également nécessaire pour ces jeunes enfants et adolescents également, de comprendre les raisons pour lesquelles il est fondamental de faire des études, l’importance d’apprendre, de pourvoir atteindre des objectifs concrets… Les parents doivent pouvoir garantir un bon encadrement familial.

Lorsqu’un parent se montre trop laxiste, l’enfant aura ce sentiment d’abandon, il se sentira perdu ce qui aura certainement des conséquences sur la scolarité de l’enfant, entrainant peut-être un décrochage scolaire. L’enfant grandissant dans un tel environnement sans ordre ni règle à respecter se sentira en insécurité. Notons que les parents d’enfant en difficultés scolaires sont souvent moins impliqués auprès de leur progéniture et moins exigeants envers eux.

Néanmoins, quand l’enfant se trouve dans un encadrement trop autoritaire, rigide, il devient craintif et manquera de confiance en lui. Étant donné que le parent est constamment en train de donner des ordres, des règles à suivre et impose sa vision des choses sans laisser de place à la liberté et à la créativité de son enfant.

Voilà pourquoi il faut apporter à son enfant un soutien éducatif, lui offrir cadre familial et des limites sécurisantes pour qu’il puisse ainsi s’épanouir et se sentir soutenu. Le rôle des parents n’ait pas de faire les travaux scolaires à la place de l’enfant, ni de les corriger, mais de créer un climat paisible et propice au travail et de leur donner un coup de pouce si besoin. L’attitude des parents doit permettre à l’enfant de développer des caractéristiques importantes telles que l’autonomie, le développement personnel, la responsabilité scolaire pour permettre la réussite de son enfant…

Les facteurs influençant la réussite scolaire

1) L’encadrement :

Le milieu scolaire doit être propice au travail et à l’épanouissement des jeunes, en effet celui-ci à un impact direct sur le taux d’échecs scolaires des enfants. Ce dernier se doit être sécurisant et paisible pour garantir la réussite, l’épanouissement et la confiance en soi de l’élève. En offrant un environnement scolaire confortable, apaisant, sécurisant, sur et propre, on améliore la qualité de vie et le bien être des élèves en diminuant ainsi le taux d’échec scolaire. En effet, le climat qui règne dans les établissements scolaires est un facteur essentiel voir même prédominant à la réussite scolaire. Certaines écoles organisent même des tutorats, pour pouvoir suivre les élèves de manière individuelle puisque certains ont des lacunes que d’autres n’ont pas, ainsi l’enfant ne se sent pas délaissé et peut avancer à son propre rythme et de ce fait améliorer la réussite scolaire.

2) L’influence du corps enseignant :

De leur côté, le corps enseignant a le devoir de tenir compte des difficultés et des aptitudes de chacun de leur élève lorsqu’ils enseignent leurs matières afin de pouvoir adapter leurs cours aux difficultés que peuvent avoir les enfants. Le personnel enseignant ainsi que l’administration jouent un rôle fondamental dans la réussite ou l’échec scolaire des jeunes. La présence et le soutien des enseignants est crucial pour la réussite des élèves. Il est nécessaire que ces derniers aient une bonne relation avec leurs élèves, stimulant ainsi la motivation et encouragent les efforts fournis par les élèves tout au long de leur parcours scolaire. Pour se faire, le corps enseignant se doit d’être organisé et convaincant auprès de leurs jeunes tout en instaurant un climat harmonieux et de confiance au sein de la classe.

De plus, notons l’importance de l’organisation d’activités parascolaires qui auraient un impact bénéfique pour améliorer et rapprocher l’enseignant de ses élèves et apporterait une bonne cohésion sociale. Le professeur met en place des évaluations tout au long de l’année afin d’augmenter les performances scolaires et de favoriser la réussite de ses élèves. Cependant, un mauvais rapport entre professeurs et élèves entrainerait une augmentation du taux d’échecs, raison pour laquelle il est nécessaire que l’enseignant favorise une bonne entente avec leurs élèves.

3) Les facteurs sociaux :

Le climat d’une classe ainsi que la relation entre les élèves figurent parmi les facteurs primordiaux de la réussite scolaire. Dans le cas où l’élève n’entretient pas une bonne entente avec ses camarades de classe, il aura tendance à décrocher. En effet, le sentiment d’abandon est un facteur de cause incitant au décrochage scolaire. Notons que le harcèlement est encore une problématique très récurrente de nos jours. Lorsqu’un enfant subit de harcèlement à l’école il se sent automatiquement rejeté et isolé, ce qui aura donc pour conséquence un abandon scolaire pour certains cas.

En outre, la présence de soutien d’amis encouragerait l’enfant à se motiver et serait bénéfique lorsque l’enfant se trouve dans des périodes de difficultés scolaire ou autre. Dans certains cas, les enfants se sentent plus proches et plus en confiance lorsqu’ils se trouvent entourés de leurs amis plutôt que de leurs propres familles. Il est fondamental d’entretenir une bonne entraide et une bonne cohésion avec son groupe d’amis afin de pouvoir se motiver tous ensemble et atteindre la réussite.

Pour la majorité des jeunes, les amis sont le facteur le plus important de l’école. Les amis et camarades de classes sont donc essentiels pour contribuer à la réussite scolaire et diminuer le taux de redoublement.

Agents entrainant l’échec scolaire

1) Milieu socio-économique :

reussite-scolaireL’un des principaux facteurs du décrochage scolaire est lorsque l’enfant se trouve dans un milieu socio-économique défavorisé. En effet, un milieu social défavorisé entraine pour la plupart du temps un impact négatif sur les compétences scolaires de l’enfant. Un enfant ayant des parents diplômés a plus de facilités à réussir leur scolarité. Tandis que pour ceux dont les parents n’ont pas effectué d’études se trouve en plus grande difficulté pour ce qui concerne leur scolarité.

De plus, il est important de noter que la réussite scolaire et l’orientation des enfants sont prédéfinies par leur origine sociale bien plus que leurs capacités.

En effet, l’objectif premier d’une famille vivant sous le seuil de pauvreté sera d’abord de subvenir aux besoins fondamentaux plutôt que d’investir dans l’éducation et la scolarité de son enfant.

Cependant, notons que lorsqu’un parent se sent en difficulté et n’arrive pas à accompagner de manière récurrente et assidue la scolarité de son enfant, ils peuvent avoir recours à un professeur particulier ou demander à un proche de l’aide, même si dans certains cas c’est peut-être moins évident…

2) Le genre :

De manière générale, il n’y pas de différence significative concernant la réussite scolaire en fonction du sexe de l’enfant. En effet, le taux d’échecs scolaires touche davantage les filles que les garçons. Cependant, les filles se montrent dans certains cas proportionnellement plus intéressées aux réalités scolaires que les garçons.

3) Le comportement en classe :

Des attitudes inadéquates commises par les élèves en classe représentent un facteur à risque en matière de décrochage scolaire. Ces attitudes peuvent être liées à un repli sur soi, un manque de confiance en ses capacités, de l’agressivité envers le corps enseignant et ses camarades de classe, une perception négative de l’école, un manque de volonté…. Les jeunes présentant des troubles du comportement sont les plus susceptibles de redoubler. Ces derniers manifestent leurs désintérêts scolaires par le refus du travail, le bavardage en classe, une certaine insolence envers leurs professeurs, on les identifies souvent comme étant des élèves « perturbateurs ».

Cependant, il faut savoir que même les élèves qui ne présentent pas des problèmes de comportement et qui obéissent aux règles, mais qui obtiennent des résultats faibles peuvent également être amenés à un échec scolaire.

Les différents profils de décrocheurs scolaires

A) Les décrocheurs discrets : Ce type de profil représente les élèves qui ont un comportement discret et sérieux, mais qui néanmoins n’obtiennent pas de bons résultats scolaires.

B) Les décrocheurs désengagés : Ces derniers sont peu engagés démontrant un faible intérêt pour l’école et de faibles compétences. Cependant, ils parviennent à obtenir la moyenne malgré leurs désengagements.

C) Les décrocheurs sous-performant : Ce profil concerne les jeunes qui manifestent un grand désintérêt pour l’école et qui se trouvent en échec scolaire.

D) Les décrocheurs inadaptés : Ces élèves sont en total décrochage scolaire, ils présentent des problèmes de comportements et des difficultés d’apprentissage.

À savoir

Il existe plusieurs démarches pour lutter contre le décrochage scolaire prématuré d’un enfant. En effet, en tant qu’éducateur vous avez plusieurs aides qui s’offre à vous afin de pouvoir lutter contre les risques d’échec scolaire de votre enfant. Il est possible d’avoir recours à un programme de réussite éducative par exemple, ce qui permettrait de contribuer à la réussite scolaire. Pour éviter tout type de regret en ce qui concerne l’éducation et la scolarité de l’enfant il vous suffit d’y porter de l’intérêt de vous informer davantage sur le sujet.

 

 

Auteur : Pinto Correia Mélanie

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.