Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

Pourquoi faire du marketing de mode ? Top 7 des fashion jobs dans le marketing

Le milieu de la mode fait rêver. Les magnifiques mannequins, les défilés qui sont des véritables performances artistiques, les boutiques de luxe qui ressemblent à des sublimes petits musées…Tous ces strass et ces paillettes peuvent nous aveugler. Cependant quand on entend, métiers dans le milieu de la mode, c’est souvent les mêmes qui ressortent comme par exemples les métiers de : stylistes, couturier ou couturières, mannequins ou de modèles photo, chapelier…Alors que l’industrie de la mode représente en France 1 million d’emploies chaque année, c’est une des industries les plus rentables en France donc il ne peut pas se contenter à juste aux métiers que cité ci-dessus. Le marketing est un choix de carrière prometteur et durable donc pourquoi ne pas mélanger ceci avec l’univers de la mode ? De plus, les métiers de marketing dans la mode et le luxe sont assez méconnues et nouveaux mais ils sont indispensables pour une fashion entreprise. Ci-dessous, vous allez un article, une liste non-exhaustive de 7 métiers avec une brève description dans le secteur du marketing de mode.

Vendeur Vendeuse

mode-marketingEn boutique de prêt à porter de luxe ou non, en showroom ou encore en boutique de chaussures ou d’accessoires, face à une clientèle informée et exigeante, les vendeurs doivent argumenter et adapter leur discours en fonction des besoins de chacun pour vendre les produits. Le vendeur ou la vendeuse prend en charge diverses activités : préparation du magasin avant l’ouverture, tri des marchandises, étiquetage, disposition des articles sur les étalages, réassortiment des rayons. Il est plus polyvalent que dans une grande surface ou un magasin spécialisé. Souvent, son salaire est composé d’un fixe auquel s’ajoutent des primes (commissions ou pourcentages sur les ventes). Après une expérience de vendeur, plusieurs postes sont accessibles : attaché commercial ou manager de rayon.

Visual mershandiser

Le visual merchandiser est garant de l’identité visuelle de l’enseigne pour un ou plusieurs magasins et contribue ainsi à l’optimisation des ventes. Il est chargé d’accompagner et de former les équipes de vente sur l’identité visuelle, la présentation et la mise en place des produits.

.Il ou elle réalise la tournée des rayons ou des points de vente : suivre le planning établi par la hiérarchie afin de visiter les magasins selon la périodicité définie.

.Il ou elle organise des visites de magasins en fonction des demandes urgentes émanant du directeur du magasin ou des résultats d’analyse des indicateurs de gestion du directeur merchandising. Il ou elle modifie si nécessaire les rayons selon les résultats et le stock magasin.

.Il ou elle réalise des comptes rendus des visites effectuées dans les rayons ou les points de vente en mettant l’accent sur les contextes particuliers de la boutique. Il ou elle élabore ou contrôle la réalisation des vitrines par rapport au guide de merchandising amont, mettre en scène des thématiques de produits.

.Il ou elle organise au sein du magasin l’implantation des zones correspondant aux opérations commerciales. Il ou elle forme les équipes commerciales au merchandising. Il ou elle étudie et propose des projets de vitrine ou de présentation des produits.

.Il ou elle conçoit et élabore des maquettes de présentation ou des simulations informatiques des projets. Il ou elle passe des commandes de matériaux nécessaires à la réalisation de ces présentations et faire valider les commandes par hiérarchie.

.Il ou elle assiste à des réunions pour proposer ou promouvoir des nouvelles présentations et mises en scène de collections.

Acheteur Acheteuse

En centrale d’achat, il ou elle a pour mission de jouer sur les quantités de commandes pour obtenir les meilleurs prix auprès des fournisseurs tout en veillant au niveau de la qualité. Il ou elle doit connaître les nouvelles tendances et l’univers et la griffe de la boutique en question. C’est lui ou elle qui permet à l’ensemble des magasins affiliés à une centrale d’achat d’obtenir les meilleures marges. Mais l’acheteur ou l’acheteuse ne se contente pas de dénicher le produit au meilleur prix, il doit aussi de plus en plus s’intéresser à d’autres paramètres comme le packaging, les qualités, l’attrait pour le public…Intuitif, l’acheteur ou l’acheteuse a un sens aigu de l’analyse et de la mode, de l’air du temps et des modes actuelles et est bien entendu un habile négociateur.

Personal Shopper

Ce métier est fait pour les passionné.e.s de shopping qui souhaitent de faire de leur passion, leur métier. Il ou elle est un ou une professionnel de la mode qui vous accompagne et vous conseille lors de votre shopping. Il trouve les vêtements dont vous avez besoin en fonction de votre budget, de vos goûts mais surtout de votre morphologie. Il ou elle maîtrise les codes vestimentaires et de la colorimétrie. Le ou la personal shopper organise d’abord un entretien préparatoire avec son client pour connaître ses goûts et son style mais également son budget. Il se rend ensuite dans les magasins pour repérer certains articles et faire une première sélection. Enfin, le personal shopper guide le client lors de son shopping et l’aide à choisir des vêtements qui lui conviennent parfaitement. Evidemment, il ou elle doit aimer le contact humain et savoir écouter. Suivre la mode et les tendances mais il est impératif de savoir mettre ses propres goûts de côté.

Related Posts

13 marques françaises de la maroquinerie haute-couture

13 marques de maroquinerie française

Comment devenir un artisan du cuir ?

comment devenir un artisan du cuir?

Marketing manager

Le ou la marketing manager est responsable de la gestion du département marketing de l’entreprise (ici d’une fashion industry). Il ou elle élabore la stratégie et définit le positionnement de la société avec les autres manager de l’entreprise. Il ou elle entreprend, en collaboration avec son équipe, des actions destinées à mettre en œuvre cette stratégie. Dans la mesure où le marketing manager est à la tête de l’équipe marketing, il ou elle peut être amené.e à effectuer des tâches extrêmement diverses, qui dépendront de l’organisation de l’équipe. Il ou elle devra par exemple réaliser les tâches suivantes ou veiller à ce qu’un membre de son équipe s’en charge :

.gestion du budget marketing

.établissement et suivi de la stratégie marketing

.création et suivi de campagnes de marketing

.soutien du département des ventes via la fourniture du matériel nécessaire.

.création de nouveaux produits

.suivi de la marque et amélioration de sa notoriété

.organisation d’événements.

Organisateur Organisatrice

L’organisation événementielle prend en charge la conception, les préparatifs, la mise en place et œuvre et l’organisation matérielle et logistique d’évènementiels tels que des défilés, des shootings photo, interviews pour un magazine de mode, de différentes galas… dans le cadre de prestations de service à des particuliers ou des professionnels. Cet emploi, ce métier est accessible avec une expérience professionnelle dans le secteur sans diplôme particulier. La pratique d’une langue étrangère, en particulier l’anglais, peut être exigé.

Marketing d’influence

Une nouvelle tendance grandissante qui est au cœur des relations entre les marques et les influenceurs, le marketing d’influence est devenue aujourd’hui un levier de communication incontournable pour les marques. Le marketing d’influence est avant tout une dimension du marketing visant à accompagner les marques dans leurs campagnes, en y associant les influenceurs comme levier de visibilité, de viralité et encore de cohérence avec pour finalité : vendre davantage. Le marketing d’influence nécessite de recourir en amont à une réflexion sur les différents réseaux sociaux ou supports, qui seront utilisés pour véhiculer une campagne. De là en découlera une stratégie à mettre en place. Il s’agira ensuite de faire appel à un ensemble d’influenceurs qui seront associés à la campagne, afin d’assurer des relais et envahir l’espace digital sur un cours laps de temps. Différentes plateformes sont accessibles sur le net afin de mettre en relation des influenceurs avec des marques. On y trouve des campagnes pour lesquelles les influenceurs peuvent postuler, s’ils sont actifs sur au moins un support, à savoir un blog ou un réseau social tel que Youtube, Instagram, Snapchat, Facebook ou encore bien sûr Twitter.

Journaliste mode

Son rôle est de déceler les nouvelles tendances, connaitre les actualités des différentes maisons de couture, d’identifier les talents prometteurs, de défendre les valeurs sûres, de dénicher les nouvelles innovations technologiques dans le monde du textile et de l’habillement. Il s’agit d’une forme de journalisme « engagé » d’où l’arbitraire n’est pas absent…Les journalistes mode les plus en vue jouissent d’un pouvoir certain. Leurs diktats, énoncés dans la presse papier et audio-visuelle ont un impact certain sur l’industrie de la mode, car elles peuvent faire et défaire une réputation. Elles peuvent lancer un artiste de haute couture, ou au contraire enterrer un styliste, ce qui se traduit directement sur le chiffre d’affaires des entreprises de prêt à porter. Le ou la journaliste doit avoir une maîtrise rédactionnelle, une connaissance dans le textile, un sens artistique développé, une curiosité des nouvelles tendances, un sens relationnel développé et des capacités d’expression écrite et orale. Un ou une journaliste mode peut prendre des responsabilités au sein de la rédaction du média pour lequel elle travaille. Elle peut aussi évoluer vers d’autres formes journalistiques ou encore travailler pour des titres de plus en plus prestigieux.

Vairac Léna 1MKT

Comments are closed.