Arkham, webzine pour les jeunes
Séries, voyages, fashion, etc.

L’impact de la crise sanitaire sur l’industrie textile

L’impact de la crise sanitaire s’est fait ressentir dans tous les pays du mode et à différents niveaux mais pour les travailleurs et travailleuses de l’industrie textile, la situation a été – et reste – alarmante.

Voici les différents impacts auxquelles les industries textiles ont dû faire face.

Les problèmes d’approvisionnement de l’industrie textile

La chine représente environ 30% de la production industrielle dans le monde.

Alors que l’épidémie de covid-19 débute en décembre 2019 en Chine et que des mesures sont prises pour lutter contre le virus, de nombreuses usines ferment à travers le pays. Ce dernier représente 30% de la production industrielle dans le monde.

Ces fermetures impactent l’industrie de la mode de façons différentes : en effet, c’est le secteur de la fast-fashion qui est le plus touché à l’inverse de l’industrie du luxe qui s’approvisionne davantage en Europe.

En d’autres termes, plus les industries étaient dépendante de celles en Chine pour renflouer leur stock et plus leur fermeture s’est fait ressentir péniblement.

A cela, certaines entreprise de textile ont donc décidé de relocaliser en partie ou complètement leur production, en autre, en Europe de l’est ou au Maghreb.

Le secteur du luxe, quant à lui, a subi les répercussions de cette crise sanitaire lorsque l’Italie et plus précisément la Lombardie a été touchée par l’épidémie.

Related Posts

13 marques françaises de la maroquinerie haute-couture

13 marques de maroquinerie française

Comment devenir un artisan du cuir ?

comment devenir un artisan du cuir?

D’autres industries ont évidemment été touchées par cette crise sanitaire, cependant celle du textile présente une particularité : celle de fonctionner en « collections ». Les pièces produites deviennent rapidement obsolètes. De plus, comme une collection se prépare 8 à 12 mois à l’avance, un retard ou un arrêt est difficilement rattrapable.

La chute des ventes de vêtements

L’épidémie se propageant dans le reste de l’Europe, une série de mesures ont également été mises en vigueur. Les magasins non-essentiels ont fermé et les particuliers sont amenés à rester chez eux. De ce fait, toutes les industries du textile ont vu leur chiffre d’affaires chuter. Et bien que la vente en ligne ait été une option possible, la baisse des revenus ainsi que l’incertitude globale ont amené de nombreux consommateurs à repenser leurs priorités en terme de consommation et donc, à ne plus inclure l’achat de vêtement comme l’une d’elles.impact covid 19 diminution vente

Face à la diminution de la demande, les marques et les commerçants ont annulé auprès de leurs fournisseurs au Bangladesh et au Cambodge, jusqu’en Honduras. En refusant de payer les usines pour des vêtements déjà produits ainsi que pour des matières premières déjà achetées ou en exigeant des réductions bien plus élevées que d’habitude, les marques ont profité de la détresse de leurs fournisseurs. Ces derniers sont forcés de vendre leurs produits à des prix bien plus bas que les coûts de production.

De plus, alors que ces mêmes fournisseurs devaient en moyenne attendre 43 jours après l’expédition de la commande afin de recevoir leurs paiements avant la pandémie, le délai est monté à 77 jours depuis. Les familles licenciées sans indemnités de licenciement légalement obligatoires se retrouvent sans travail, sans économies et à risque de pauvreté et de faim.

D’autres répercussion sont à noter comme celle de la diminution de la demande de matière première comme le coton. Comme les industries en Chine étaient fermées, les producteurs de coton en Inde se sont vus eux aussi diminuer leur demande de coton, ce qui a entrainé simultanément une baisse de son prix.

Les engagements de l’industrie textile dans la gestion de la crise sanitaire

impact covid 19 industrie textile initiative

Afin de participer à la lutte contre la propagation du Covid-19, plusieurs entreprises ont mis à disposition leurs compétences ainsi que leurs chaînes de production.

Par exemple, un grand groupe français a réhabilité ses usines de parfum en production de gel hydroalcoolique destinés aux hôpitaux.

En Italie, le groupe textile Miroglio a réarrangé une partie de ses usines dans le but de fabriquer des masques chirurgicaux. En pas moins de deux jours, 10.000 masques avaient été livrés dans la région du Piémont.

Comments are closed.