The 100

Synopsis : A la suite d’une apocalypse nucléaire causée par l’Homme lors d’une troisième Guerre Mondiale, les survivants se réfugient dans des stations spatiales. Parvenant à vivre et à prospérer, ils se rassemblent tous et atteignent le nombre de 4000. Mais 97 ans après, l’Arche, le vaisseau principal est en mauvais état. C’est alors que 100 jeunes délinquants, emprisonnés pour diverses raisons, sont envoyés sur Terre pour voir s’ils parviennent à survivre. Ils découvrent un monde totalement nouveau, qui leur réserve bien des surprises.

Avis :

Je préfère vous prévenir maintenant, la suite de cette critique contient des spoilers, alors si vous ne voulez pas vous gâcher la surprise, je vous conseillerai de ne pas lire les lignes qui suivent.

Si le synopsis attise la curiosité et promet quelque chose d’intéressant, le début de la série ne fait pas l’unanimité. Les 100 jeunes délinquants arrivent sur Terre, un univers nouveau pour eux, qui n’ont connu que les couloirs d’un vaisseau spatial. Malheureusement, je n’ai pas trop apprécié les premiers épisodes de la série. La faute à des personnages développés et des intrigues ou plutôt amourettes peu intéressantes. Mais il faut laisser des chances à une série. Pour la suite, la découverte d’un nouvel environnement prend le dessus et l’intrigue qui se met en place, est appréciable. La saison 2 est cependant de très bonne facture. Après avoir vaincu les Natifs, les 100 se retrouvent au Mont Weather, habité par des survivants de la guerre nucléaire qui a eu lieu il y a 97 ans. Clarke comprendra alors rapidement le problème et comprend qu’une alliance avec les Natifs est nécessaire. J’ai trouvé que l’histoire particulièrement intéressante à ce moment. De plus, les personnages ont gagné en maturité, ce qui est fortement appréciable par rapport à la précédente saison. Cependant, j’ai trouvé que l’intrigue avec Jaha et la Cité des Lumières était un peu too much. L’histoire de Alie 1, Alie 2 et d’une nouvelle apocalypse nucléaire était en trop selon moi.

Bellamy, Raven et Octavia sont clairement trois de mes personnages préférés. Le premier subit une évolution tout au long de la série assez impressionnante. S’il était plutôt le méchant au début, il finit par comprendre les problèmes qui se posent au fil de l’intrigue et se transforme. Raven quant à elle est vraiment touchante. Son rôle de « soldat » grâce à son intelligence au-dessus de la normale impressionne. Octavia quant à elle, s’affirme au fur et à mesure des épisodes et de son amour pour Lincoln. Son rôle de guerrière appris aux côtés d’Indra est particulièrement bien mené. Point négatif concernant Thelonious Jaha. Outre son intrigue avec l’IA Alie, j’ai le sentiment qu’au fil des saisons, son personnage s’est éteint. La mort de son fils l’a sûrement brisé, et malgré un sursaut de la saison 5, il ne s’est jamais vraiment relevé.

Je note également que les décors et costumes sont vraiment bien travaillés. Que ce soit les Natifs, la Nation de Glace ou même Skaikru, le peuple du ciel, ils possèdent tous un élément permettant de les reconnaître facilement.

 

Pour finir The 100 est une série qui a su développer ses personnages pour les voir devenir attachants. La saison 5 commence sur de bonnes bases également.

0 Comments

Leave a Comment